Entretien d'une salle de jeux ? encore et encore ?

 

Image fenêtre




Les temps sont durs et je poste la suite d'un topic qui a reçu un excellent accueil de votre part, mais aussi de quelques centaines de visiteurs. Et comme promis, voici la seconde partie qui vous donnera peut-être quelques aides dans vos travaux.
Certes l'introduction est une redite du premier volet, mais il mérite une nouvelle fois de méditer.
En premier lieu, vous devez savoir que la majorité d’entre nous, nous avons encore besoin de notre entourage pour nous aider financierment ; il est loin le temps où on partait à l’âge de la majorité et que nous poursuivons notre vie sans de nos parents. Mais sachez prendre les précautions pour profiter pleinement de votre jeunesse.

Votre serviteur ne va pas vous indiquer les bonnes recettes pour évoluer correctement dans la vie active, puisque moi aussi, j’éprouve quelques malaises dans ma profession et peu de personnes savent ma véritable identité, et mes autres astuces pour vivre normalement.


Mission impossible

Le couvreur m’avait indiqué à plusieurs reprises que le taux de TVA des travaux devait changer pour la rentrée et qu’il fallait signer le contrat, afin de garder un tarif préférentiel. La somme de 20 000 euros comprenait le changement des tuiles, ainsi que la zinguerie, plus d’autres détails en rapport avec la charpente.

Je bénéficiais d’un avantage également, dans le devis, j’optais pour une seule ouverture, au lieu de quatre petites fenêtres, il s’agit d’un Velux avec un vitrage haut de gamme et permettant d’accèder plus facilement au toit, avec un système de crochetage pour plus de sécurité. Au mois de mai, j’ai signé le contrat et espérant que je puisse payer rapidement.
Cette personne de longue connaissance voulait également que je fasse un maximum de tri, pour le passage de son personnel, lors des travaux au mois de septembre. La période des congés n’a pas été de tout repos, en effet, je devais supprimer une partie d’une ancienne cloison. Ces parties étaient constituées de lattes, enduites de platre, doublée d’une large planche, mais l’ensemble était bien moisie. Ensuite, il fallait descendre tous ces détritus et faire le tri et récupérer le bois pour le garder pour le chauffage et le barbecue.

Si vous savez la tonne de M.erde que l’on garde au fil des années, cela fait peur ; surtout si on stocke des affaires de cours et autres babioles sans aucun intérêt. On ne compte pas le nombre de voyages à la déchetterie et les bricoles vendues dans des vide-grenier. Encore aujourd’hui, il reste encore du tri à réaliser dans cette pièce, mais je commence enfin à voir le bout.



entretien - [Oldies test] Entretien d'une salle de jeux - Part Two P1010818

Le manque de place

Etant un ferveur de jeux vidéo, j’ai une maladie à détenir un maximum de titres et de machines. Mais que voulez-vous, c’est dans mon sang ! Je suis un vieux gamer qui a vécu une expérience de plus quarante ans.
Certes, il me manque quelques consoles dont j’ai fait l’impasse, suite à une préférence à cette période, dont je regrette d’avoir raté le coche, mais bon. Pour ma part, l’âge d’Or du jeu vidéo est loin derrière moi et il était grand temps de faire une mise au point. Avec ma participation active au sein de jeux vidéo.fr, je n’avais peu le temps de joué, et d’autres événements ont pris une place plus primordiale, mais là nous entrons de trop dans la vie privée.

Je désire profiter de mes titres, mais avec un accès rapide et clair dans mes collections. La Neo Geo, la Dreamcast, GBA, représentent autant de machines qui me tient à cœur et je veux les mettre en valeur à l’image d’une bibliothèque vidéo ludique.
Il fallait construire une place dédiée, sans que sois un véritable capharnaüm, de plus je cherche à ne plus déranger mon entourage, car des jeux trainent dans toutes les pièces de la maison, et pas facile de chercher un jeu en particulier, malgré un rangement annuel. De plus, certains amis me disaient que l’idée d’un musée serait amusant.
Il est vrai que mon expérience dans ce domaine pourrait donner des crises de jalousies en raison de la rareté de certains jeux, sans oublier la présence de quelques magazines (Premiers Joypad, Consoles +, …) aujourd’hui convoités par des fans.

Les finances ne sont pas extensibles, et de nouveau je me suis en quête d’argent frais, certes, j’exerce une profession, mais d’autres revenus doivent s’intégrer de nouveau pour ce budget, la rénovation de l’intérieur de la maison.



entretien - [Oldies test] Entretien d'une salle de jeux - Part Two P1010710

Trop de jeux ?

On se souvient tous de Rob, le robot de Nintendo ; aujourd’hui peu de joueurs possèdent encore cet article et pourtant on voudrait plus le mettre en valeur, dans une vitrine, à côté d’une première Game boy ou bien, d’une Game Gear. Cela constitue un patrimoine important dans la vie d’un joueur comme moi.
Et si je devais refaire le tri, ce choix cornélien de nouveau me tourmente et pourtant, je dois trouver une solution. A l’aide de plusieurs connaissances dans la vente d’Oldies, j’ai eu quelques collectionneurs, ce qui aboutit à de l’argent, net d’impôt en quelque sorte.

Les jeux doublons (xbox 360, Ps3, Md, snes) engendrent une joie immense pour des fans, recherchant des oubliés ou bien rare. Par ailleurs, j’avais eu l’ocassion de rentrer dernièrement deux collectors, celui d’Assasin Creed, figurine incluse, et la version Epic de Gow3, à bas prix, j’ai réalisé une plus-value et je compte bien poursuivre cette manœuvre.

Certaines collections ne seront pas vendus, car trop de souvenirs sont gravés, de plus ces constructeurs sont désormais des classiques dans l’histoire du jeux vidéo. La Dame blanche, la vaillante Dreamcast dont je possède de sur trois machines, reste l’une de mes favorites, ensuite la Neo Geo avec son catalogue arcade de grande valeur.
A savoir que des boutiques comme Neo Ayato prenne contact avec les anciens clients afin de racheter leurs jeux. De plus, le marché Oldies connait une hausse fulgurante des tarifs, j’ai vu un Metal Slug Original, vendu au prix de 2 000 euros, ou bien une Neo Geo japonaise complète à 350 euros, du jamais vu auparavant.
Les jeux Neo Geo prennent beaucoup de place dans un meuble de rangement, ainsi que les jeux Psone par exemple qui sont classés dans des larges boitier, sans oublier le carton des titres N64 et j’en pense.
Les arcades stick, ainsi que les autres accessoires eux aussi occupent un vaste espace, bref du rangement est à prévoir.



entretien - [Oldies test] Entretien d'une salle de jeux - Part Two Img_0415

Il voyage en solitaire

Quelques mois avant la signature du devis, j’avais attaqué le nettoyage du grenier, mais je ne m’attendais pas que cela s’éternise jusqu’à présent. Ce lieu regroupait de tout et du n’importe quoi, des jeux, des vêtements, bouquins, et même des anciennes poutres. Le couvreur m’avait bien signalé qu’il lui fallait de la place.

Etant seul dans ma démarche, je commençais à débiter ces bois. Chaque week-end, je consacrais quelques heures pour couper et fendre ces poutres. Je mettais également des habits hors d’usage à la déchetterie.
Ce lieu qui a nécessité des heures d’attente, où chaque personne perdait son calme, car c’était la cohue, chaque samedi, avec des horaires restreints. De plus, une seule personne gérait l’endroit et veillait bien que chaque utilisateur trie bien ses déchets.

Le grenier avait dans son sein, une pièce centrale qui servait comme débarras, mais qui jouait le rôle de coupe-vent d’après les dires des anciens. Avec la période des congés, j’ai démonté une partie d’une cloison, tout en classant les jeux, et les bouquins d’école,…. Chaque plaque était coupée, le plâtre mis dans un seau, les lattes dans un carton pour le fourneau. Je ne comptais même plus les voyages et bien entendu, je fus seul dans cette entreprise, mon entourage ne pouvant suivre la cadence, mais en exprimant le désaccord pour cette opération.
La raison d’une seule personne

Profitant de la rénovation du toit, j’invita mes membres de la famille, afin de prouver mes dires sur la vétusté de la charpente et le besoin de refaire entièrement la toiture, et en changeant la zinguerie par la même occassion. A savoir que le coût d’un échafaudage coûtait près de 1 200 euros.

Au cours de l’hiver dernier, nous avons légèrement économisé sur la note du chauffage, pourtant je n’était pas entièrement satisfait de ce travail, je devais concentrer mes efforts sur l’intérieur de la maison.
Il restait encore des éléments à supprimer une moitié d’une pièce, sans oublier des objets à classer et à apporter à la déchetterie. Cette fin d’année m’avait épuisé, et je décidais de poursuivre les travaux que vers le printemps, période où je pouvais poser des jours RTT.

entretien - [Oldies test] Entretien d'une salle de jeux - Part Two Img_0414
Des rails, et je déraille

Le coup de fouet

Pikabike aurait été un élément utile pour le grand nettoyage, et ce dernier est parti dans un endroit où le soleil marque son empreinte sur la côte. Je pris contact auprès de plusieurs artisans, mais personne voulait attaquer ce chantier, isolation partielle ou complète du grenier, amener l’électricité, élaborer une pièce propre.

Avec l’aide d’un compagnon d’arme, travaillant avec moi depuis plus de 10 ans, ce dernier a été recommandé par un personne dite polyvalente au sein de mon entrerprise. Monsieur F. m’a proposé à plusieurs fois de visiter sa maison, en effet il rénovait entièrement, et il avait appris les routines au fil des années.
Fin décembre, nous fixions déjà un 1er rendez-vous pour élaborer un plan de bataille pour ce chantier qui semblait interminable. Il fallait absolument encore dégager de la place pour un accès optimal et trier une nouvelle fois. Le grenier proposerait d’après ces affirmations, un excellent potentiel.
Ne possèdant plus de cartons, des coffrets en plastiques fûrent achetés dont le prix s’élévait à 20 euros, certes la solidité montrait des signes de faiblesses, mais cela jouait son rôle, car muni de roulette, on pouvait désormais manœuvrer ces objets, sans se reprendre à plusieurs fois.

entretien - [Oldies test] Entretien d'une salle de jeux - Part Two Img_0413
Un coup de peinture sur les murs, non

La 1ière tranche du chantier

Le mois de mai est propice pour bénéficier de longs week-end, et jouant de cet avantage. F . et votre serviteur avons fini de casser le reste de la cloison, et on nettoya une nouvelle fois la salle. Un imprêvu vient se greffer dans nos opérations. J’ai confiance dans les humains, est-ce un tort ? La réponse, oui, ayant versé un acompte depuis deux mois, l’isolant, de la laine de roche avec épaisseur de 75 mn, muni d’un pare-feu ne se trouvait toujours pas dans la boutique de matériaux( la raison donné, ce matériel ne se commande qu’en grosse quantité), situé à quelques centaines de mètres du domicile. Une certaine tension est apparu entre moi et ce commerçant, et malgré tout, j’obtiens presque satisfaction, pas de pare-feu, mais une ristourne.

Le coût de cette laine de roche de marque Rockwool a nécessité une somme de 1800 euros pour plus de 100 cm2. Heureusement, il me restait encore de l’ancienne pour finir la ferme. Ces panneaux en semi-rigide permettent une installation plus rapide qu’un rouleau classique, de plus les découpes sont aisées avec un cutter.
Cette opération donne déjà un plus pour l’isolation de la maison, et j’avais pour objectif, de mettre de laine de verre ou de roche, sur la superficie complète des combles, une mission accomplie. Pourtant je savais que d’autres chantiers étaient désormais à notre portée.

entretien - [Oldies test] Entretien d'une salle de jeux - Part Two Img_0411

2ième tranche

F. n’habitait pas à proximité et on devait fixer des journées, avec des horaires bien remplies ; pire que notre boulot en entreprise ; oui et non !
Continuant le tri, encore et encore, le grenier dévoilait petit à petit sa superficie d’accueil et le projet d’une pièce dédiée commençait à prendre forme, mais pour cela on doit définir les endroits qu’il nous sert à plus rien. Il était inutile de ramper pour classer un quelconque objet. C’est là qu’intervient le rôle des cloisons.

Ce matériel permet de délimiter la superficie afin de construire une pièce propre, mais en contre-partie nous perdons clairement de la surface.
On ne peut pas se placer accroupi pour ranger quelque chose non.

La suite au prochain numéro




entretien - [Oldies test] Entretien d'une salle de jeux - Part Two Img_0412