DSC_0004

Sortie : le 04 Août 2015

Editeur : Tiger & Squid

Développeur : Team 17

Genre : Aventure / exploration

Mode de jeu : Solo 

 Ce petit jeu indépendant créé par une seule personne, Sherida Halatoe, ne peut passer inaperçu, sans mauvais jeu de mots, aux yeux des joueurs qui aiment les histoires simples, les graphismes qui ont un style qui lui est propre, et la poésie. Ne cherchez surtout pas un gameplay complexe et une longue durée de jeu, car vous serez déçu. 

 Vous incarnez Rae, une fillette de 10 ans qui comme tout les enfants insouciants, profite de la vie et joue avec ses amis ; jusqu'au jour ou par accident, Rae devient aveugle. Alors pour rompre la solitude, Rae se lie d'amitié avec Nini, un chat roux qui lui rend visite régulièrement. Un jour, inquiète de ne pas le voir revenir, Rae va sortir de son jardin et armée de son courage, va affronter le monde et se mettre en quête de son fidèle compagnon. Une histoire simple mais une aventure unique. Vous avancez pas à pas pour découvrir en même temps que Rae le monde, parfois hostile, qui vous entour. Armez-vous de patience et surtout d'un bon sens de l'orientation, soyez attentif à ce que vous entendez et vous trouverez le bon chemin. 

 Avec un graphisme à l'image d'une toile de maître en aquarelle, Le jeu est très joliment fait. Cette façon de voir la cécité de la petite fille est représentée avec beaucoup de poésie et il est très plaisant de découvrir au fil de l'exploration la représentation des sons entendus et les paysages souvent semés d'embûches, traversés par Rae. Je pense par contre qu'une canne blanche aurait pu lui être donné pour une meilleurs immersion dans son handicap. 

 Bien que beau et agréable à parcourir, le jeu n'est malheureusement pas sans défaut. Hors mis le fait qu'il soit très court et quasi dépourvu de gameplay, la première impression est qu'au bout d'un moment on s'ennuie ; la seule chose à faire étant d'avancer avec le joystick et occasionnellement appuyer sur A. De plus, les déplacements très lents de la petite fille, qui pourraient de temps en temps accélérer le pas, ne sont pas fait pour améliorer cette impression. La deuxième mauvaise impression, alors que dans son cas tout passe par le touché, est qu'il manque affreusement d'interaction avec ce qu'elle découvre et qu'en plus, on se sent en fait très seul... Suivant les endroits ou l'on se trouve, on a vraiment un sentiment de vide. Cela manque énormément d'animation même si à de très très rares occasions, on perçoit une présence ou rencontre quelqu'un. Par exemple, les terrasses et marchés auraient pu être animés d'un peu de monde et d'une ambiance sonore qui auraient pu pourquoi pas, un peu désorienter la jeune demoiselle afin de compliquer son périple. 

 Malgré ces quelques défauts qu'on peut pardonner à son créateur, cette petite aventure, se joue avec plaisir et avec la même envie que Rae, de retrouver son compagnon à 4 pattes. Il faut vivre ce jeu avec un regard différent des autres jeux, le considérer comme une nouvelle expérience qui ne pourra qu'enrichir votre propre expérience de joueurs et qui sait, vous tomberez peut-être sous le charme de sa poésie. 

 Ma note 12 / 20 

Beyond Eyes (Part 2)