Choplifter


[Test] Choplifter 250px-10


Développeur : Broderbund (au départ)
Editeur : Atari, Sega suivant les versions
Format : Apple II et ensuite arcade, sega Master system,…. etc
Genre: Shoot them up, 1-2 Joueur alternativement
Année: 1982

Après les déboires du jeu Airwolf, je continue à vous proposer un autre jeu similaire dans son thème
, mais qui a le mérite d’avoir plus marqué son époque de part sa qualité vidéoludique, ainsi qu’une action plus prenante que le soft d’Akklaim. Certaines compilations permettent de redécouvrir des vieux titres dont la mémoire collective a complètement oublié et pourtant Choplifter a su traversé les âges.


[Test] Choplifter 280px-10 [Test] Choplifter 10546910


Une origine particulière
Développé pour les machines Apple II par Dan Gorlin par le studio Broderbund, Choplifiter a su marqué son temps. En effet, ce titre a eu tellement de succès que ce dernier fût adapté pour les bornes d’arcades.
Ensuite, ce dernier a reçu de nombreuses conversions sur les autres machines dont la Master system qui restera sans doute la plus réussie du point visuel à l’heure actuelle.
A cette période, l’arcade était une source de plaisir permanent et un grand nombre d’éditeurs s’inspiraient de ces jeux pour les amener sur des supports moins onéreux et vers un public demandant ce genre d’émotions. Souvenez-vous du cas de Space Invaders où la console Atari 2600 a bénéficié de larges ventes avec ce jeu.


[Test] Choplifter 10568610 [Test] Choplifter 11444910


Supercopter avant l’heure
Le joueur assume le rôle d’un pilote d’un hélicoptère de combat. Notre héros doit sauver des otages prisonnier du mal rouge, symbolisé par l’Union soviétique, à cette période nous étions encore « en conflits » entre les deux blocs (Etats-Unis et l’Urss), encore un titre bien patriotique. (Qui a dit Call of Duty !).
Vous devez repousser de nombreux obstacles tels que les tanks ainsi que les avions de combats, bref vous êtes en guerre, mon Colonel.
Le Hawk-Z, nom attribué dans la notice Master system, l’hélicoptère se manie sur trois directions : gauche, droite et en face du joueur lors de la prise des otages. Vous disposez d’un tir illimité, mais attention de vos projectiles à proximité des personnes à sauver. Afin de libérer les prisonniers, vous tirez sur des bâtiments ressemblant à des prisons, à savoir que la capacité de transporter les humains demeurent limitée, car vous devez effectuer des allers-retours à la base pour déposer « votre cargaison », bref les hommes sont assez considérés comme de la vulgaire marchandise. Attention au retour pour récupérer les otages, la riposte sera plus violente, car les ennemis sauront vous accueillir de plus bel effet.


[Test] Choplifter 11812410 [Test] Choplifter Chopli10


Aux abris, les gars !
Pour sauver les otages avec succès, vous devez être en mesure d'atterrir dans le secteur de la caserne rapidement et avec précision. Lorsque vous êtes sur un groupe d'otages, ils vont commencer à courir en direction de votre engin, s'arrêtant parfois directement sous vous. Si vous atterrissez sur eux, ils vont mourir. Les gens désespérés commettent parfois des choses stupides. Trouvez un endroit clair dans lequel à vous aurez moins d’ennemis au sol, puis descendez rapidement, sans hésitation. Placez le nez de votre appareil en face du joueur, cette position permet une meilleure stabilité (suivant les versions), réduisant ainsi vos chances d'e se crasher mais aussi d’écraser un otage inconscient.
Evitez de planer sur les otages trop longtemps, cette manœuvre attire immédiatement les chars dont ces derniers vous attaquent sans sommation. Mettez-vous sur un terrain à proximité de la caserne autant que possible, voire se stationner entre deux immeubles pour obtenir une protection physique, limitant les attaques des véhicules blindés. Cette position permet de limiter la distance entre vous et les otages, d’où un gain de temps et une bonne protection.
Une fois à la base, assurez-vous de déposer la totalité de l’équipage avant de décoller et de prendre éventuellement une caisse de carburant pour poursuivre la mission.


[Test] Choplifter 11812411 [Test] Choplifter 11812410


Un peu court, jeune homme !
Difficile de décrire un tel jeu, car il existe de multiples variances, mais le principe reste similaire, vous devez sauver des otages dans des univers hostiles soit dans le désert, ou dans des grandes villes. Ce soft a su traversé les âges et certains d’entre vous peuvent se souvenir des volets sortis sur Snes ou sur Game boy.
Choplifiter reste un jeu d’action qui demande beaucoup de dextérité ainsi qu’une véritable passion pour la recherche du score. Derrière un intérêt limité pour les nouveaux joueurs, ce soft est un excellent titre pour les fans Oldies.
Avec une réalisation vieillissante, à nos yeux, ce titre a gardé sa magie, toujours s’améliorer dans le score, et une prise en main basique, inutile de rechercher « une tonne » de boutons, deux touches et un manche et vous êtes un audacieux pilote pour la sauvegarde de vos compatriotes.
Choplifiter offre un gameplay simple et intuitif, bref pas besoin d’être une claque visuelle pour marquer son époque, jouez-bien, vous trouverez sans doute ce titre à travers de nombreuses compilations.
Attention, ce titre demande un sérieux entraînement, vous êtes prévenus.

1



- Etre un héros de guerre, ambiance Rambo en quelque sorte,
- Prise en main simple et terriblement efficace,
- Un classique des années 80,
- Nombreuses conversions,
- Intérêt toujours présent.


- Réalisation technique vieillissante,
- Pouvant être ringard envers le public actuel.


Graphismes : 13.00
Maniement : 15.00 (sans doute le point noir, mais il a un « charme »)
Son : 12.00
Durée de vie : 14.00 (attention, réservé à une élite)
Scénario : -

Note Globale : 15.00 (Ah, la Nostalgie)


[Test] Choplifter Chopli10