Tout perdre les tests

J'aborde un sujet bien difficile à mon coeur de gamer. En effet, au fil des nombreuses années, j'ai gardé cette flamme permettant de donner mon impression sur ma principale passion qu'est le jeu vidéo. Bien que j'ai eu ma période de "Nègre" auprès de plusieurs sites et autres ouvrages. J'avais commencé à critiquer en bien et mal la majorité des jeux qui sortaient à l'époque 8/16 bits ; que de merveilleux souvenirs. Pourtant, ayant débuté avec quelques compagnons de jeux a engendré des fanzines ; des magazines papiers de piètre qualité, on désirait partager à un grand nombre notre passion.

Avec la venue d'Internet, ce fut le cas des sites communautaires, ainsi que la belle aventure des Oldies tests, rendus célèbres sur  feu le site jeux vidéo.fr. Avec le temps, les sites ont disparus, et bien souvent il n'est plus possible de retrouver tout ce travail. Mine de rien, nos critiques demandaient beaucoup de temps et de passion, "bouffant même nos soirées". Il est encore possible de retrouver quelques analyses, cependant la majorité est parti vers "d'autres cieux" et quel dommage. Pourtant, je continuerai encore quelques semaines à fournir quelques belles critiques.

1

Se classer comme un journaliste, un écrivain...

Mon glorieux passe de joueur est derrière moi et je le sais bien ; cependant j'ai gardé cette pointe d'avoir une analyse pointue sur les titres. Le jeu vidéo demeure comme un produit de notre vie quotidienne. Il suffit de voir le succès de la Wii au sein des familles. De plus, Sony a démocratisé au grand public, ce monde à travers des sagas cultes : Ridge Racer, Tekken, etc. 

Contrairement aux sites spécialisés, j'achète les titres avec mes propres deniers et on doit savoir apprécier ces tites, car nous n'avons pas un budget illimité. A travers les textes, je veux encore partager cette force.

2

Reprendre goût à l'écriture

Nous sommes dans un monde où l'information se déroule à une vitesse folle, pas le temps de lire un article, alors qu'un second prend la place de ce dernier avec plus de données. Par ailleurs, cette société de surcommation nous laisse peu le temps de réfléchir et très vite la personne veut à tout prix le jeu veant de sortir, délaissant son titre précédent, sans même avoir terminé.

Mais revons à notre brève nouvelle, l'une des principales craintes de tout écrivain est de perdre une bonne idée. Peut-être que quelque chose vous vient à l'esprit au milieu de la nuit et que vous pensez : « Oh, je m'en souviendrai demain matin ». Alors vous vous rendormez seulement pour vous réveiller avec le souvenir d'une grande idée, mais ayant perdu l'idée elle-même.

Les écrivains ont tendance à devenir obsédés par les choses, et lorsque votre propre esprit créatif commence à travailler contre vous, vous avez des ennuis. En très peu de temps, cette idée oubliée devient magnifiée. Cela évolue vers une perte qui ne vous affecte pas seulement, mais est préjudiciable à toute l'humanité.

Vous l'avez soufflé !

Vous étiez là, chargé par le destin d'un concept qui allait révolutionner toute la race humaine ! Vous aviez la connaissance qui mettrait fin à la souffrance et apporterait la paix et le bonheur au monde pour toujours ! Mais au lieu de l'écrire, tu t'es rendormi !

Si vous avez déjà pensé à quelque chose de ce genre, ou si vous êtes toujours tourmenté par l'idée géniale que vous avez perdue, vous pouvez arrêter. La vérité est que le fait de s'inquiéter et de s'inquiéter est le produit de votre imagination hyperactive. C'est une bonne pratique pour les écrivains de garder une trace de leurs idées, mais si vous oubliez d'écrire quelque chose, il y a de fortes chances que cela vous revienne.

Je le sais en partie parce que j'ai écrit des articles identiques de mémoire sans même m'en rendre compte.

écriture

"Hemingway et la valise perdue

L'une des histoires les plus célèbres de la littérature est comment un jeune Ernest Hemingway a perdu une valise pleine d'écritures qu'il n'a jamais pu reproduire.

L'histoire est la suivante : en 1922, le journaliste Lincoln Steffens a demandé à voir plus de travaux d'Hemingway, alors Hemingway a demandé à sa femme d'apporter ses papiers de Paris à Gênes.

L'épouse d'Hemingway, Elizabeth Hadley Richardson, toujours connue sous le nom de Hadley, était à Paris, où ils vivaient à l'époque. Elle a emballé tous les papiers d'Hemingway dans une valise, pour les lui apporter en Suisse. Elle a emballé tout ce qu'elle a pu trouver.

Alors que le train était encore à l'arrêt en gare de Lyon, Hadley est allé acheter une bouteille d'eau d'Evian pour le voyage. Elle a laissé la valise sans surveillance dans le train pendant qu'elle le faisait. Quand elle est revenue, elle avait disparu - la valise perdue d'Hemingway, Lost Manuscripts

Le problème a été aggravé par le fait que Hadley a emballé les carbones ainsi que les papiers. Pourquoi elle a fait cela est quelque peu pénible à considérer. Peut-être essayait-elle simplement d'être une épouse consciencieuse et diligente, mais l'erreur a eu un effet permanent sur leur relation."

Avez eu ce genre de cas ?

Derrière cet article, je vous pose la question, regrettez-vous la perte de vos chères données ? Surtout si comme moi, vous avez été un passionné allant à écrire et donner son avis sur la multitude de jeux. Je sais que mon article sera peu lu et qu'importe. Il s'agit de vous mettre en garde, tant de nos souvenirs se sont envolés ; pour ma part, j'ai gardé quelques magazines et autres fanzines de l'époque, car j'opte plus sur le physique que le virtuel.

J'espère que Magali saura également vous proposer encore quelques magnifiques articles de son cru. A vous de bien réfléchir sur ce thème.