horizon-zero-dawn-screen-09-ps4-eu-16jun15

Aloy est depuis sa naissance, une paria de la tribu Nora. Élevée par son père adoptif, Rost, paria lui aussi, il lui ait impossible de révéler d'ou elle vient et la raison de leur exclusion. Elle va donc devoir se battre courageusement pour devenir une brave et être enfin acceptée par la tribu afin de partir en quête de son passé. Guidée par la matriarche de la tribu, elle va pouvoir accéder à un large territoire, des zones les plus dangereuses aux lieux interdits en passant par divers paysages, contrées, villes et villages.

1000 ans après notre ère d'homme moderne, Horizon zero dawn nous fait voyager dans un univers, que j'appèlerais préhistorico-futuriste totalement nouveau dans le monde du jeu vidéo. Après sa perte, pour une raison qu'il vous appartiendra de découvrir, l'homme, à l'instart de ses lointains ancêtres de l'âge de pierre, a su se réadapter pour survivre au milieu d'une nature hostile faite de machines robotisées qu'il ne vaut mieux pas provoquer si ce n'est, par le plus vaillant des chasseurs, pour récupérer sur celles-ci des ressources utiles à sa survie.

Horizon Zero Dawn est un jeu de type rpg action aventure qui est un des jeux les plus aboutis tant par son contenu que par sa forme. Tout est fait pour en prendre plein les yeux et plein son imaginaire tellement les environnements sont magnifiques.

17434726_1818155491843895_7699236090625897875_o

IL VAUT MIEUX REFLECHIR A DEUX FOIS AVANT DE FONCER

Les combats contre les machines ne sont pas à prendre à la légère, prendre trop de risque c'est inviter la mort et sa faux, non pour faucher le blé mais pour prendre votre âme de guerrier et l'envoyer dans un autre monde. Au fil de son périple, l'infiltration d'Aloy, sera la plus part du temps son meilleur allié mais en combat si elle se fait repérer, et que l'animal de fer est en groupe, même si vous êtes un fin stratège, ça peut rapidement chauffer pour ses jolies fesses de sauvageonne. Si au début, que ce soit à l'arc, à la lance ou au corps à corps, on se sent assez puissant face à des machines vives mais finalement assez fragiles, on se rend vite compte que l'on passe facilement de chasseur... à proie...

Sans titre 8

On apprend très vite dans ce jeu que pour vaincre les machines les plus puissantes, foncer dans le tas est suicidaire, il est préférable de bien s'équiper avant de se lancer. Choisissez bien vos armes et vos tenues, qui seront préalablement améliorés et les munitions qui feront le plus de dégât. Augmenter ses compétences est aussi vital pour ne pas mordre la poussière trop rapidement. Pour augmenter son xp, il ne faut pas hésiter à faire les creusets, les missions secondaires, les défis, ou à aller titiller les camps de bandits qu'on trouve sur notre chemin (qui semblent inspirés des Far Cry). Certains combats n'autorisant pas à la jouer discret, en utilisant intelligemment tout son équipement, la stratégie sera alors préférable au corps à corps. Une fois l'ennemi de fer à terre, c'est avec soulagement et une grande satisfaction, qu'on va se sentir aussi fort et guerrier(ère) qu'Aloy et c'est avec plaisir qu'on va puiser dans la victime pour lui soutirer des entrailles un maximum de ses ressources.

Sans titre 10

UNE GRANDE MAP QUI PROMET DE NOMBREUSES HEURES DE JEU

Le contenu de la map qui est extrêmement vaste, est lui aussi très fourni. Courageux est celui ou celle qui la terminera à 100%. Pour la dévoiler, car elle est embrumée par des nuages, il faut de la même manière que certains jeux (Far cry, Assassin's Creed, etc), grimper sur un grand-cou (qu'on pourrait comparer à une grande girafe de métal) afin de le pirater. Le ciel enfin dégagé, vous pourrez avoir accès à un paysage en vue satellite d'inspiration google earth.

Les quêtes, les creusets, les villages, les zones des machines, les collectibles, etc... Une fois tout débloqué, tout vous sera indiqué jusqu'à en perdre la tête tellement la carte fourmille d'informations diverses. Pour la parcourir, certains animaux son accessible via un piratage qu'il faut préalablement débloquer dans les creusets et des packs de déplacement rapide qu'on trouve en fouillant dans les ressources ou qu'on peut acheter chez les marchands. 

Une map conçue pour faire le bonheur des joueurs adeptes de monde ouvert et d'exploration mais qui peut tout de même rebuter les joueurs récalcitrants plus habitués aux jeux linéaires qu'aux open world.

Sans titre 6

LE CRAFT, LES MODIFICATIONS ET LA MONNAIE D'ECHANGE

On peut considérer Horizon Zero Dawn, bien que le craft soit simple et facile d'accès, comme faisant parti de la catégorie des RPG.  Le joueur ne rentre pas dans le jeu avec tout ce dont il peut avoir besoin pour avancer dès le départ, ce serait trop facile. Il faut avant tout, apprendre des compétences pour améliorer les techniques de jeu, et obtenir ce dont il a besoin pour confectionner ses premières armes (avant de pouvoir les acheter). Il faut ensuite récupérer différentes ressources comme du bois, des petits animaux, du fil de fer, des fleurs, etc pour fabriquer ses propres munitions, pièges et potions (antidotes, protections et santé). 

Pour changer de tenue, il n'y a que chez les marchands qu'on peut les trouver contre du troc. Contrairement à d'autres RPG tel que The Witcher, on ne les dérobe pas à ses ennemis dans des coffres. Par contre, il y en a une qui peut être débloquée en suivant une mission secondaire. Pour l'obtenir, il faut la mériter et faire le jeu car la mission se déroule au fur et à mesure de l'avencement de l'histoire.

Comme rien n'est gratuit et qu'il n'existe pas vraiment de monnaie d'échange, c'est contre des éclats de métal et certaines pièces très prisés des marchands, prélevées sur certaines machines (différentes selon la tenue et sa capacité en discrétion ou en armure), que vous obtiendrez de quoi protéger et embellir la jolie Aloy. 

Sans titre 9

BIEN MAIS PAS SANS DEFAUTS 

Comme tout jeux, aussi bon soit-il, Horizon Zero Dawn n'est pas sans défaut. Certains défauts en question peuvent selon moi, faire baisser la note d'un point ou deux à cause de la frustration qu'ils créent, sans pour autant ôter le plaisir de jouer. Citons par exemple, une map tellement grande que pour la parcourir, vu la quantité de créatures et d'évènements qu'on croise sur notre trajet, on peut perdre le fil de l'histoire principale. Ce n'est pas ça le plus dérangeant, mais ça peut provoquer chez certains joueurs, de la lassitude.

Heureusement, qu'il est possible de récupérer les packs de déplacement rapide qui peuvent grâce aux nombreux feux de camps présent sur la carte (qu'on débloque en la parcourant), permettre à celui qui le souhaite, de suivre l'histoire principale sans interruption ou presque. Par contre, l'inconvéniant de jouer de cette façon est qu'on augmente moins rapidement les points d'expérience d'Aloy. Je ne recommande évidemment pas cette façon de jouer car l'atrait du jeu perd tout son intérêt. Cela dit, ces packs de déplacements sont très pratique pour les très longues distances afin de ne pas rendre son périple entre deux missions, interminable et lassant.

Sans titre 11

Le défaut le plus gênant pour moi est de revoir les monstres d'acier respown alors qu'on s'est battu avec acharnement (ou pas) pour en finir avec eux.

- Par exemple, il m'est arrivé de me retrouver coincée dans un trou à l'intérieur d'une montagne (l'intérieur était modélisée donc ce n'est pas un bug) sans pouvoir en sortir (bah oui, mademoiselle ne grimpe que quand le jeu le décide) donc pour me sortir de cette situation alors que je venais de mettre fin à 3 Étincelles (des gros oiseaux qui se perchent dans les sommets), je sacrifie un packs de déplacement rapide (en fait 2 car ça m'est arrivé 2 fois dans ce même endroit) pour me téléporter vers le feu de camp le plus proche car j'avais un collectible à récupérer. Stupeur en escaladant la montagne (en sautant comme un cabri ^^), les 3 étincelles ont réapparu. J'ai donc combattu au total avec 9 étincelles qui ont puisée dans mes ressources et munitions, parce que je me suis retrouvée piégée par 2 fois dans la roche de la montagne.

- Un autre exemple, si on décide de quitter la partie et de la sauvegarder sur un feu de camp après avoir combattue des machines, quand on revient dans le jeu, les machines en question réapparaissent elles aussi et il n'y a plus qu'à recommencer mais avec des munitions et des ressources en moins vu qu'ils auront été utilisés avant la sauvegarde.

Ces deux points sont pour moi suffisamment frustrant pour ne pas mettre, même s'il en mérite une très bonne, la plus haute note à ce jeu.

ON AIME

 - La map qui offre une grande zone de jeu.
- la direction artistique, les couleurs chaudes et le gameplay.
- Le mélange entre le passé et le future. 
- explorer les vestiges du passé. 
- Ses déplacements fluides 
- L'histoire d'Aloy et une fin dynamique 
- L'environnement qui change régulièrement et la beauté des lieux. 
- les différentes tributs qui couvre les différents territoires.

ON N'AIME PAS

- De longs trajets à parcourir qui peuvent lasser après quelques heures de jeu.
- Les petits animaux qui ne donnent pas de ressources alors qu'ils en sont logiquement pourvus. 
- Les machines qui respown après les avoir tué.
- Les ennemis humains qui réagissent comme les machines mais sans réfléchir. 
- Les mouvement limités d'Aloy qui ne peut sauter que là ou le jeu le décide malgré certaines zones qui lui serait facilement accessible.
- Absence de New Game

MA NOTE : 17,5 / 20